Recherche

CAMSP APF de l'ISERE

Jour 55: habituer votre enfant à voir des gens masqués

Dans les dernières recommandations relatives au déconfinement, les enfants en bas âge ne seront pas obligés de porter un masque. Cependant, les adultes autour de lui oui! Il nous parait donc important de commencer à habituer votre enfant à voir des gens masqués, et la bonne nouvelle, c’est qu’on peut faire ça en jouant!

  1. A la maison, vous pouvez jouer à cacher des parties du visage, puis à les montrer (yeux, nez, bouche, oreilles, cheveux) sur soi, sur l’enfant, sur son doudou ou une peluche. Vous pouvez par exemple vous placer avec votre enfant devant un miroir, pour pouvoir aussi se regarder masqué! Cela permettra de le rassurer et aussi de lui dire, que même si on ne voit pas la bouche, elle est toujours là…

2. Lire à l’enfant une histoire autour des émotions en portant un masque, pour inciter l’enfant à observer d’autres parties du visage (ex : quand on est en colère, les sourcils sont froncés/quand on est surpris, les sourcils sont levés vers le haut) et les expressions corporelles. et n’hésitez pas à exagérer vos expressions corporelles, pour donner d’autres indices que les expressions du visage. De nombreux indices passent aussi par le regard.

3. Et voilà les photos masquées/ démasquées des professionnels du CAMSP de Grenoble (les autres photos sont en préparation). Vous pouvez commencer à les montrer à vos enfants, en leur expliquant. Ces photos seront également accrochées sur les portes des bureaux du CAMSP, et à disposition dans chaque bureau des professionnels.

ee

Il est important de rassurer l’enfant si cela lui fait peur, de lui expliquer de façon simple que c’est transitoire, et d’essayer de l’habituer petit à petit.

Jour 54: lire des histoires, ça sert à quoi?

La lecture d’histoire doit être un moment de plaisir aussi bien pour les parents que pour les enfants. La lecture est un lien agréable entre les enfants et les parents et le plaisir est aussi contagieux que le rire.  Si les adultes aiment l’histoire qu’il sont en train de lire, l’enfant y trouvera aussi de l’intérêt et du plaisir.

Il n’y a pas d’âge pour commencer à lire d’histoires aux enfants: vous pouvez commencer dès que vous en avez envie. Au début, cela sera peut être plus des imagiers ou des livres très simples, puis de petites histoires et peu à peu des histoires plus élaborées.

La lecture d’histoires va permettre à l’enfant de développer de nombreuses capacités:

  1.  stimulation de ses sens (vue, toucher, ouïe) et coordination de ses sens
  2.  entrainement de la motricité fine: l’enfant va d’abord mordiller les livres, puis il apprend à tourner les pages, à soulever les rabats
  3.  l’enfant entraine sa capacité d’écoute, d’attention. Au début sur des temps courts, mais qui au fil du temps vont s’allonger
  4.  un temps d’interaction riche avec un adulte, un moment riche en émotions positives
  5.  un support très intéressant pour le développement du vocabulaire et du langage. L’enfant va enrichir son vocabulaire à l’écoute et à la répétition d’histoire qui ont du sens, qui le font rire, qu’il aime…
  6. c’est également un très bon support pour le développement de l’imaginaire
  7.  les histoires sont souvent un bon moyen d’aborder les émotions, et pour l’enfant de découvrir qu’il peut ressentir les mêmes choses que le personnage, de s’identifier à lui.
  8.  l’histoire est un bon médiateur pour faire passer des messages sur des moments du quotidien: aller à l’école, se brosser les dents, aller sur le pot…
  9.  et bien d’autres encore!!

N’oubliez pas, les enfants adorent qu’on leur raconte des histoires, avant tout car c’est un temps privilégié, en tête à tête avec un parent ou un adulte. C’est un moment d’interactions riches!

lire

Jour 53: livret d’accompagnement vers le déconfinement…

… à l’usage des enfants, adolescents, adultes autistes et de leurs accompagnants.

Ce livret a été conçu par le CRA Centre – Val de Loire.

« Ce livret a pour objectif de m’accompagner pendant cette période de déconfinement, et m’aider à anticiper et à m’adapter progressivement, tout en prenant soin de ma santé et de celle des autres.
Ce livret aborde différents domaines :

  • Mes activités (physiques, scolaires, professionnelles, de loisirs, quotidiennes) ;
  • Mes relations sociales et familiales ;
  • Mes émotions ;
  • Les stimulations sensorielles dans mon environnement et leurs effets sur moi ;
  • Comment je réfléchis ?

Pour chaque domaine je trouverai :

  • Des encadrés à remplir pour identifier mes habitudes actuelles et les éventuels changements liés au déconfinement ;
  • Des informations et des astuces »

TELECHARGER LE LIVRET ICI

TSA

Jour 52: une nouvelle histoire!

Aujourd’hui, nous partageons avec vous l’histoire signée de « La graine d’arc en ciel » de Benoit Chalat. Cette histoire est en ligne sur le site de la médiathèque de Saint Fons!

Cliquez sur ICI pour y accéder…

gr

Jour 51: livrets gestes barrières pour les enfants

Livrets gestes barrières et élèves en situation de handicap

Deux ergothérapeutes spécialisés en pédiatrie ont créé ces livrets. Le but de ceux-ci est de rendre le retour à l’école possible pour les enfants en situation de handicap. Ces livrets doivent permettre à l’ensemble des enfants scolarisés d’accéder à la compréhension et à l’application des gestes barrières.

Vous pouvez consulter leur site internet :https://devergoform.wixsite.com/website

caa

 

Jour 49: enquête nationale ECHO

L’enquête ECHO (Enfant Confinement Handicap besOin), diffusée depuis le 6 avril 2020,  a pour objectif de recenser le vécu, les difficultés et les besoins rencontrés des enfants en situation de handicap moteur, avec et sans déficience associée, et de leurs familles pendant le confinement. Cette enquête a été lancée à un niveau national.

Retrouvez l‘intégralité des résultats de l’enquête ECHO, ici!

Vous pouvez encore participer à cette enquête, en suivant ce lien.

18 04_1er résultat enquête ECHO

Jour 48: des activités pour les grands frères et sœurs

Vous trouverez ci-dessous, quelques liens avec des idées d’activités pour les plus grands, ou pour les frères et sœurs.

 

Jour 47: commencer à préparer le déconfinement…

 » Le confinement nous a obligés à  nous adapter, à  modifier nos habitudes de vie. Et dans les semaines à  venir il va falloir s’adapter à notre nouveau quotidien. Il n’est pas question de reprendre la vie « comme avant » pour l’instant. Une chose est certaine, il y a beaucoup d’incertitudes mais il y a aussi des choses que nous savons déjà . Voici comment nous pouvons commencer à  les optimiser dès maintenant !

Avec le dé-confinement il est important de préparer vos enfants, ils ne vont pas apprendre du jour au lendemain les gestes barrières. »

Nous vous proposons de nouveau, une fiche très bien faite, rédigée par l’équipe de l’hôpital Robert Debré.

Fiche « déconfinement, gestes barrières à la maison et à l’école »

Pour aborder ces questions d’hygiène de façon ludique, vous pouvez télécharger le jeu de mémory des gestes barrières, diffusé par le site http://www.ideereka.com

Mémory des gestes barrières, à télécharger ICI

mm

Le déconfinement, c’est quoi? un document rédigé en FALC, par Elisabeth Cataix Nègre

dec

Jour 45: comment stimuler mon enfant de moins de 2 ans?

deb

Voici un lien, vers une fiche rédigée par l’équipe de l’hôpital Robert Debré. Les professionnels proposent des idées dans différents domaines, tels que les jeux d’interactions, les jeux moteurs ou les jeux sensoriels.

En fonction de là où votre enfant en est, et de ses centres d’intérêts du moment, cette fiche est tout à fait adaptée pour des enfants plus grands, mais présentant un décalage dans leurs acquisitions.

Retrouvez la fiche ICI, et bonne lecture!

Découvrez également, 20 idées amusantes pour les tout petits, sur le site http://www.jeuxetcompagnie.fr

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑